Choisir son chiot

Voici quelques conseils pour l’acquisition d’un chiot Altdeutscher Schäferhund, 

L’arrivée d’un chiot dans un foyer est un évènement important, et doit être issue d’une mûre réflexion.
Les caprices d’un enfant, l’achat d’un chiot sur un coup de tête ou juste parce qu’il est beau mèneront souvent à l’échec au détriment du chien. C’est un compagnon ou un collègue de travail que vous choisissez, qui va vous suivre et vous consacrer sa vie pendant une bonne dizaine d’années. Il demandera du temps, et de l’attention, ainsi qu’une éducation sérieuse.

 

Les questions à se poser avant d’envisager l’achat d’un chiot :

 

  • Est-ce que cette race correspond vraiment à mes attentes ?

  • Ai-je les capacités pour gérer un chien de cette race ?

  • Mâle ou femelle ?

  • Aurai-je assez de temps à lui consacrer ?

  • Aurai-je le budget nécessaire à son alimentation et sa santé ?

  • Ai-je l’environnement adapté ?

  • Où sera-t-il lors de mes absences?

  • Quelles activités j’aimerais pratiquer avec lui ?

  •  Avec pedigree ou pas ?

 

Mâle ou femelle ?

Les caractères sont propres à chacun, rien n'est écrit à l'avance, mais il y a selon le genre certains avantages ou inconvénients.

Avantages d’un mâle:

  • Pas de chaleurs donc pas de risque d’avoir des chiots

  • Meilleur gardien

  • Plus puissant

Inconvénients d’un mâle:

  • Un mâle a la notion de territoire qu'il marque par l’urine et le griffage du sol

  • Il est plus agressif avec ses congénères du même sexe

  • Il sera attiré par les odeurs de femelles en chaleurs du quartier et risque de fuguer

 

Avantages d’une femelle:

  •  Plus en finesse, plus subtile, plus câline et douce

  •  Plus docile

Inconvénients d’une femelle:

  • Les chaleurs 2 fois par an, qui durent 2 semaines, avec perte de sang et saillies possible par le 1er mâle qui passe.

  • Elle peut éventuellement être sujette à des grossesses nerveuses et peut souffrir de pathologies utérines et mammaires.

 

Le temps à passer avec le chien

L’Altdeutscher Schäferhund est un chien actif et dynamique, il a besoin d’exercice et de votre présence, son plus grand bonheur sera de faire le votre. Il a par conséquent besoin de sortir, promenade ou activités diverses, au moins 1 fois par jour pour son équilibre. Des activités à la maison sont bienvenues comme le jeu.
Il saura vous attendre patiemment mais réservez toujours un bon moment rien que pour lui à votre retour.

Son éducation nécessite beaucoup de temps : de petites séances réparties sur la journée.

Dites-vous qu’au plus vous lui consacrerez du temps, au plus il sera équilibré et bien à l’écoute et donc facile à gérer. Le gros du travail doit être fourni jusqu’à ses 1 an ou 1 an ½, après les choses sont acquises et quelques rappels se font sentir de temps en temps selon les tempéraments.

Le budget

Il vous faudra compter en moyenne un budget annuel de 700 euros pour son alimentation, ses vaccins ( environ 100 euros/an), vermifuges, antiparasitaires…

Ce tarif comprend une alimentation à base de croquettes haut de gamme sans céréales, que nous vous conseillons pour sa santé, la beauté de son poil, la réduction des diarrhées… Il est aussi possible de nourrir selon le BARF (Biologically Appropriate Raw Food en anglais), qui se rapproche plus du régime naturel du chien, à base de viande fraîche. Le budget peut alors varier selon l’approvisionnement en viande et son coût.

Si vous désirez plus d’infos sur l’alimentation du chiot ou de l’adulte, nous vous invitons à aller sur la page « alimentation »

 

L’environnement adapté

Un jardin ou terrain clôturé de préférence, avec possibilité de lui créer un coin à lui comme un enclos, s’il fait trop de bêtises en votre absence.

Il a besoin d’espace, mais surtout de se défouler, il faudra prévoir des sorties quotidiennes, cela est essentiel. Elle devront être plus fréquentes ou plus longues si vous vivez en appartement pour compenser et évacuer son énergie. Il a besoin de se dépenser tant sur le plan physique qu'olfactif.

Concernant les enfants, c’est un chien très patient et très joueur et même si certains peuvent être un peu brutaux car ils n’ont pas conscience de leur force, ils créent une très belle complicité.

La présence d’autres chiens ou autres animaux est possible, une bonne cohabitation s’installe rapidement en général. Des rapports tendus demeureront peut-être entre chiens du même sexe, surtout lors de chaleurs ou rut. Une hiérarchie s’instaure naturellement, avec ou sans conflits physiques.

Avec les petits animaux, comme les lapins, les poules, il faudra les protéger le temps de l’adaptation du chiot qui risque d’être brutal, et protéger le chiot d’éventuelles contre-attaques. Pour les grands animaux, la cohabitation à distance est conseillé, jusqu’à ce qu’il ait atteint un gabarit presque adulte, afin de ne pas se faire blesser trop gravement.

Tout ce petit monde deviendra sa famille, et il veillera sur eux. C’est aussi un chien de berger qui peut exceller parmi les animaux de ferme, c’est un milieu très épanouissant pour lui.

Devenir chien de travail est très enrichissant pour lui également, à condition de respecter son rythme et sa personnalité.

La vie en appartement est possible, à condition de le sortir plus régulièrement quelles que soient les conditions météo, pour qu’il puisse se dépenser, ou l’emmener au travail avec vous si les conditions le permettent.

Ce qui compte le plus pour un Altdeutscher Schäferhund, c’est la relation qu’il aura avec vous et l’amour que vous lui transmettrez.

L’intérêt de prendre un chiot avec pedigree

Le seul avantage à prendre un chiot sans pedigree est qu’il sera souvent moins cher.

Le pedigree est essentiel à la connaissance des lignées et leur généalogie, de plus il est la preuve que vous avez un chiot pure race, avec telle mère et tel père et il retrace leurs origines ainsi que leurs résultats d’examen de dysplasie. Vous n’aurez ainsi pas de surprises.

Un éleveur sérieux ne cache rien, il doit pouvoir donner accès à tous les documents de santé du chien, ainsi que son pedigree. Méfiez-vous d'un éleveur qui ne serait pas transparent !

Pour les éleveurs reconnus par le club de race UCFAS, la réglementation est stricte, vous pouvez la consulter suivant ce lien : http://www.ucfas.fr/ucfas/reglementation-delevage.

Si vous souhaitez faire reproduire votre chien, il faudra qu’il ait un pedigree (sauf si vous le présentez à titre initial, mais vous n’êtes pas assuré qu’il sera accepté) et l’emmener en séance de confirmation lors d’une exposition canine afin qu’un juge vérifie qu’il corresponde bien au standard. Et grâce à ce pedigree vous saurez avec quel chien marier le votre, pour éviter la consanguinité, trouver des lignées intéressantes et exemptes de dysplasie.

Si le faire reproduire ne vous intéresse pas, vous aurez simplement la garantie d’avoir un authentique Altdeutscher Schäferhund, dont les parents et les descendants n’ont pas de défauts, et de lignée saine concernant la dysplasie, ce qui est plus qu’intéressant !

Notez que ces pedigrees ne sont pas reconnus en France par la SCC.

 

La sociabilisation des chiots:

Elle est primordiale car elle influera toute la vie du chien.

 

Elle commence dès que les sens du chiot s’éveillent, vers 3 semaines. Jusqu’à 7-8 semaines, il découvre son environnement. Au-delà, donc chez vous, il intègrera les éléments de son environnement, et ses règles. Il est donc important qu’il connaisse un maximum de choses dès tout petit, et que vous poursuiviez la sociabilisation pour ancrer les bases acquises avec sa mère.

 

Au plus il sera confronté à des stimulis et situations inconnus, au plus il saura répondre et sera à l’aise plus tard, donc un chien équilibré qui gère son stress et qu’on peut emmener partout.

 

Il est nécessaire qu’il voit du monde, enfants, adultes, qu’il soit manipulé sans problème. La rencontre avec d’autres chiens est intéressante car ils participeront à la transmission des codes canins et il sera plus à l’aise dans les relations avec les chiens inconnus. Connaître d’autres animaux est aussi bienvenu : chats, chevaux, moutons, poules, lapins, etc… cela peut éviter des réactions de peurs ou de poursuite par la suite.

 

 

Choix d’un chiot

Le choix d’un chiot parmi les autres n’est souvent pas aisé ( sauf coup de foudre ! ), car ils se ressemblent, ou beaucoup ont quelques choses qui vous plait.

Le premier chiot qui vient vous voir n’est pas forcément le chiot idéal qui vous a choisi, mais simplement un des plus sociable ou le plus actif à cet instant. Il faut savoir que les chiots peuvent réagir très différemment d’un instant à l’autre, car l’humeur, l’occupation, l’état de fatigue change, et il est conseillé de revenir à différents moments pour se faire une meilleure idée des caractères. Demandez conseil à l’éleveur ou la personne qui passe le plus de temps avec les chiots. N’hésitez pas à passer du temps avec eux, à effectuer des tests vous-même.

*souce : http://www.ucfas.fr/trouver-son-as/chiots

Nous situer

Nous contacter

Nous suivre

  • w-facebook
  • w-flickr

© 2020 -  L'Ombre des Loups - Tous droits réservés - Reproduction interdite | N° SIRET: 883 513 582 00014

 

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now